La Marche des Cobayes est bien passée par Préventica Lyon!

Image
mise à jour du 22/06/2018
La Marche des Cobayes est bien partie le 1er Mai 2018 de Fos-sur-Mer… et atteindra Brussel le 1er Juillet 2018.

Le Mardi 29 mai, elle passait par Préventica Lyon, pour un flash actus sur l’agora du Village Amiante!

Les brèves de la marche ci après… notamment celles relatives à la situation d’immeubles pollués!

Communiqué du 2 mai 2018

Communiqué du 9 mai 2018 – rencontre CAPER 04

Communiqué du 29 mai 2018 – les verriers de Givors

Communiqué du 28 juin: « nous arrivons à Paris »

Elle sera de passage à Lyon du 24 au 29 mai 2018. Il serait inopportun de ne pas profiter de l’occasion de PREVENTICA pour relayer cette initiative d’une centaine d’associations ou groupements engagés dans la défense de la santé publique.

D’autant que lors de l’arrivée à Paris le Samedi 30 Juin, un passage par Jussieu sera l’occasion de faire le point sur l’éradication de l’amiante en France…

C’est pourquoi nous diffuserons le message d’alerte lance par Madame Michèle RIVASI, eurodéputée fortement impliquée dans ce combat, qui démarra pour elle, rappelons le, un certain 26 avril 1986, avec l’explosion d’un réacteur nucléaire à Tchernobyl…

PROGRAMME DE L’ÉTAPE LYONNAISE 24>29 MAI 2018:

JEUDI 24 MAI – ARRIVÉE À LYON

• 20h30 – 22h30 : conférences et ateliers autour de l’écologie et des migrations à l’ENS de Lyon (campus Monod)

Interventions enregistrées et retransmises par TrENSistor.

• 20h30 – 21h30 :  table-ronde en plénière dans l’amphithéâtre A (campus Monod), « Migrations et justice environnementale »

Liste des intervenant.e.s encore en cours de finalisation.

21h30-22h30 : plusieurs ateliers/conférences en simultané dans les salles environnant l’amphithéâtre A !

▪Atelier 1 : table-ronde « Europe, Etats, régions, communes : les échelles de la politique d’ « accueil »

Avec :
– Michèle Rivasi, députée européenne
– Guillaume Gontard, sénateur de l’Isère
– Myriam Laidouni Denis, conseillère régionale AURA
– Bruno Charles, vice-président de la Métropole de Lyon
– Cédric Van Styvendael, Directeur Général d’Est Métropole Habitat, représentant de la mairie de Villeurbanne
Médiation : André Rebelo, co-fondateur du RESOME.

▪ Atelier 2 : conférence « No Congo No Phone », avec l’association Génération Lumière
L’association Génération Lumière agit en Afrique, dans la région des grands lacs et en France. Son objectif principal en France, est de faire de la conscientisation par rapport à la consommation inconsciente (sans culpabilisation) et à ses conséquences directes dans la région des Grands lacs d’Afrique. Dans ce cadre, elle organise la conférence « No Congo No Phone » qui porte sur la production de minerais (cobalt et coltan) nécessaires à la fabrication des batteries des téléphones portables.

Avec :
– David Maenda Kithoko, réfugié du Congo  et président de l’association Génération Lumière
– Dieudonné Ouedraogo : journaliste et écrivain congolais réfugié en France.
– Dany Colin : doctorant en philosophie, auteur et cinéaste.
– Jonas Asaloko Reynen : Etudiant congolais en droit et écrivain.
– Charles Kabeya : professeur à l’école 3A et à SciencesPo.

▪ Atelier 3 : L’enseignement du FLE, organisé par l’association ItinérENS.

▪ Dans l’amphithéâtre A : projection de courts films
– La Caravane, relatant le voyage entre Lyon et Paris de l’équipe de Terre d’Ancrages
– Pris de cours, film documentaire sur les actions de l’association Itinérens
– Vidéo des événements INSPIRE organisés par Singa

VENDREDI 25 MAI – LYON

• 16h : dépôt d’une gerbe devant l’usine Merck

• 19h : repas convivial suivi de la conférence : « Scandales sanitaires : Levothyrox, Dépakine, Médiator, etc. » à Sciences Po Lyon

SAMEDI 26 MAI – LYON

• De 9h à 18h : participez à la Convention « Agissons ensemble pour une santé globale » à l’Université de Lyon 7ème pour de nombreux ateliers thématiques !

• A partir de 18h : venez à la soirée des Cobayes à L’Alter Hostel pour un moment festif avec des animations participatives (avec les jeunes écologistes et Générations cobayes) !

DIMANCHE 27 MAI – ST VULBAS (AIN)

40 ans du Bugey : quelle sécurité pour les riverains ?
Rassemblement festif antinucléaire au Bugey !

• 10h : départ de la marche (Chemin du vivier, St Etienne d’Hieres). Rassemblement en bord du Rhône, face à la centrale et départ de la marche d’environ 1h pour aller au lieu du déjeuner. Convois possibles pour personnes à mobilité réduite.

• 13h : rassemblement pique-nique à prix libre (site archéologique de Larina, Hieres-sur-Amby). En haut du plateau de Larina, magnifique site avec vue sur la vallée du Rhône, juste au dessus de la centrale du Bugey. Ce sera également l’occasion de présenter les usines classées SEVESO de la vallée.
Prises de paroles de membres du collectif Stop Bugey, de marcheurs « les cobayes lancent l’alerte », de Michèle Rivasi députée européenne, de Roland Desbordes, président de la CRIIRAD, de Jean Paul Jaud, réalisateur du film « tous cobayes », etc

• 20h : projection du film « Tous Cobayes » en présence du réalisateur Jean-Paul Jaud au ciné-rillieux

LUNDI 28 MAI – LYON

• 19h : repas convivial à prix libre

• 20h30 : conférence sur les pollutions électromagnétiques et le compteur Linky

MARDI 29 MAI – DÉPART POUR GIVORS

• Départ de la marche à 11h de Chaponost, passage à Brignay et sur le tracé de l’A45.

• 19h : arrivée à Givors, repas convivial

• 20h30 : conférence-débat « Reconnaissance des maladies du travail : Amiante, pesticides, hydrocarbures, etc. »


Communiqué du 29 mai 2018

Jours 27 et 28 : la forêt, l’eau, la pollution et l’amiante à Givors

Après une journée de pause pour les marcheurs le lundi 28 mai et un débat sur les ondes électromagnétiques en soirée à Lyon, les marcheurs sont repartis sur la route le mardi 29 mai.

Le 29 mai, journée très riche avec, au départ d’Oullins à Lyon le matin, une présence de France 3 Rhônes-Alpes qui a suivi le départ de la marche.

Le soir, rencontre passionnante avec les verriers de Givors à la maison du fleuve Rhône. En 2004, suite à la fermeture de leurs usines, les verriers créent une association pour se retrouver régulièrement. Puis, au fur et à mesure des années, certains verriers tombent malades : des cancers. L’un d’entre eux meurt en 2009. L’association réalise alors une « épidémiologie populaire », un questionnaire envoyé aux 654 membres de l’association. Parmi les 208 réponses, 100 sont atteints de cancer.

Ces cancers sont dus à un manque de protection et à de mauvaises conditions de travail, et en grande partie à l’amiante. Ces anciens salariés se battent depuis maintenant quinze ans pour la reconnaissance de leurs pathologies comme maladies professionnelles.

Nous remercions la mairie qui a accueilli chaleureusement notre marche et la conférence avec les verriers de Givors.


Communiqué du 9 mai 2018

Jour 8 : les sentinelles de l’environnement

A 15h30, nous retrouvons à l’usine Akerma de Saint-Auban les membres du CAPER 04, Comité amiante « prévenir et réparer » de la région.

Aujourd’hui à Arkema, les contrôles ont été renforcés au niveau de la protection des salariés. Auparavant, les salariés pataugeaient dans le mercure et inhalaient de la poussière d’amiante. C’était encore le temps de Zola il y a quelques années…

>> cf article du Dauphiné juillet 2017.

Trois salariés ou anciens salariés nous racontent le parcours des victimes de l’amiante, comme l’explique René Villard dans les vidéo publiées.

Lire la suite ici

Communiqué du 2 mai 2018

Plus de 150 personnes au lancement de la marche des cobayes !

La marche des cobayes vient de lancer son coup d’envoi lors d’un événement public le 1er mai, à Fos-sur-Mer. Plus de 150 personnes se sont rassemblées à l’occasion d’une présentation de la marche, avec des associations de victimes, des personnalités et des organisations qui soutiennent cette initiative.

Lire la suite ici